Ateliers et stages

Danse & Périnée


Modalités pratiques

 Un stage tous les 2ème lundis de chaque mois.

Horaires 19h15 - 22h00

Lieu Palais de la femme. 94, rue de Charonne. 75020 Paris.

Tarif 38 €.

Les dates

 14/9 - 12/10 - 9/11 - 14/12 - 11/1 - 8/2 - 8/3 - 12/4 - 10/5 - 14/6.

Inscription sur le lien suivant.

 


Saïda Naït-Bouda, danseuse et chorégraphe ayant basé sa recherche aux sources des rituels d'Afrique du Nord, nous invite à partager des savoirs venus de ces contrées pour renforcer le périnée et revivifier le lien -coupé ou actif- avec son ventre.
 
Des danses pelviennes aux rituels de transe, du mouvement dansé au corps sacré, autant de transmissions issus des matrimoines d'Afrique du Nord  à explorer et expérimenter pour être bien campée autour de son périnée.... Comprendre les éléments nécessaires à une bonne posture, renouveler et régénérer l'énergie vitale, développer puissance et présence.
 
Déroulement
Un espace d'expérimentation alternant :
- culture, un partage de connaissances autour du sujet,
- échauffement spécifique en souffle pour une prise de conscience de la mobilité du bassin et du périnée,
- traversée des danses pelviennes pour l'éveil et le renforcement du périnée,
- exploration dans la position debout de l'influence de cette zone sur la qualité de notre posture, la verticalité, le soulagement du dos.
- un mise en espace rituelle des apprentissages où chacune de nous s'implique selon son niveau et ses objectifs..
 
Public
> Pour les personnes intéressées par le renforcement du périnée et la puissance du ventre, l’énergie vitale, la kundalini, la fluidité, la célébration, l’ancrage à la terre, le mouvement énergétique, l’intériorité dans le collectif, l’encens, le rituel.
> Les danseuses orientales, quelque soit les styles, intéressées par l'essence du mouvement oriental, l'implication du bassin dans le mouvement spiralé propre aux danses du monde arabe.
 
Démarche
Des rituels comme espace d’expérimentation des matrimoines d’Afrique du Nord, entre féminisme et féminin sacré.
 
Entre un féminisme qui n'a pas pensé le corps des femmes, et une hyper sacralisation du féminin, il existe une faille.
 
C'est dans cet entre 2 que Saïda Naït-Bouda, danseuse et chorégraphe propose des terrains d'exploration de ces savoirs ancestraux dans notre vie d'aujourd'hui.
 
Ni atelier de folklore, ni rituel sacré, ni technique de danse, il s’agit d'aller chercher ces savoirs à l'intérieur de nous, car ils sont profondément inscrits dans notre mémoire collective.
Un voyage entre intériorité et collectif et un partage d'expérience




M A S T E R   C L A S S E S   &    F O R M A T I O N S   P R O . . .