Le grand drapé

Conte à danser

 

Un conte en mouvement... et en amusement

autour du drapé antique.

 

Saïda Naït-Bouda, conteuse et voyageuse, nous emporte dans un récit tendre et poétique autour de cet objet magique.  Du fin fond du Sahara à la Grèce antique, d'une vitrine du Louvre aux montagnes berbères, de la péninsule arabique à l'inde, un voyage sur les traces de cet objet magique.

 

Entre conte, danse et musique, un récit inventif qui mêle la petite histoire et la grande et nous emmène sur les traces des métissages et des civilisations en Méditerranée... en beauté et en liberté !

 

En famille ou entre amis, un spectacle pour tout public !

 

Un spectacle où le public et la conteuse sont dans le même tableau.

 

Dès le départ les participants sont reçus, accueillis, encouragés à choisir le drapé à leur disposition dans un grand panier pour s'en servir selon leur plaisir. Coussin, écharpe, manteau, couverture - et même costume pour les connaisseurs - chacun et chacune s'approprie son drapé selon ses couleurs et sa texture.

En continuité du récit,  et si l'espace le permet, le public est invité à entrer dans la danse avec le drapé.

 

A la manière des veillées populaires,

un conte à vivre et à danser !

 

Inspirée par les formes de représentation en Afrique du Nord, Saïda Naït-Bouda s'appuie depuis les débuts de sa compagnie sur une longue recherche d'autres mise en espace et interaction avec le public. S'accompagnant de Cinzia Menga, collaboratrice artistique, il s'agit de mettre en scène une expérience artistique - à pratiquer ou à contempler - où la chorégraphe développe son crédo : « Pas de séparation entre le savant et le populaire ».

Le conte

Version courte où longue, un conte qui s'adapte partout. Salles de spectacles, médiathèques, librairies, festivals, plein air, à domicile,...

Conte

Saïda Naït-Bouda.

Mise en scène et collaboration artistique

Cinzia Menga.

Musique

Tayeb Laoufi.

Costume

Raphaelle Sinaï.

L'atelier participatif

Si l'espace le permet, le public est invité à entrer dans le cercle de danse. Entrainer par le plaisir de s'approprier le drapé, le public compose une chorégraphie vivante qui se développe autour de thèmes.

Autour du spectacle

Echanges

Un moment de rencontre convivial avec le public.

Ateliers

Une initiation à la technique du drapé ou à au jeux du costume et du déguisement.



Production Cie L'autre danse.

Accueil en résidence Saïda Naït-Bouda est accueillie en résidence au Centre social Archipelia (75).

Accueil en répétition Free Dance Song, La ligue de l'enseignement/Centre des Amandiers.

Rencontres avec les publiques

Le conservatoire Paul Dukas "On finira par arriver à Rome !" de  Charles Piquion  (75). Le centre Caf "Couleur du monde" en partenariat avec la Compagnie Korzeam. La Courneuve (93). La médiathèque musicale de Paris (75). Le festival Bains de rue, Clichy (92). Bibliothèque Place des Fêtes, Paris (75). Le Mucem, Marseille (13). La ligue de l’enseignement, Paris (75) Le Centre Archipelia (75) La fête du Vivre Ensemble, Moulins (03) Le centre Annam, Paris (75).

Le conte est  en recherche de co-production pour la version sur scène.