Danse El Hâl

[Etat de présence divine en langue arabe]

Le dossier complet de la danse El Hâl en bas de page


Un art du mouvement

qui se décline en plusieurs thématiques

 

 

DES ATELIERS REGULIERS

 

> Cours d'essai ou approfondissement

-----> Sur ce lien

 

 

Des stages

 

> De la lamentation à la transe

Du mouvement archaïque à la création
Une expérience des danses mixtes de guérisons.

-----> Sur ce lien

 

> Danse & périnée

Régénérer le lien -coupé ou actif - avec son ventre.
Ancrage à la terre et puissance du ventre à partir des danses de célébrations de la terre

-----> Sur ce lien

 

> Rituel de femmes

Introduction aux rituels Imazighen/berbères.

Partage dynamique et transculturel de savoir ancestraux.

 -----> Sur ce lien

 

> L'art du drapé

Danse création entre mouvement et drapé.

-----> Sur ce lien

 

Des formations

 

> Danse El Hâl
Option rituel de femmes.

Une formation par modules pour l'enrichissement des compétences et des capacités.
-----> Sur ce lien

 

Un art du mouvement d'aujourd'hui fondé aux sources

des rituels  d'Afrique du Nord par Saïda Naït-Bouda

Le hâl est l’état de présence divine dans les rituels extatiques et de transe en Afrique du Nord. Saïda Naït-Bouda, danseuse et chorégraphe, propose une exploration de ces savoirs dans un art du mouvement d’aujourd’hui qui en garde l’essence et l’esprit : ancrage à la terre, ressourcement des énergies et libération des tensions, intériorité dans le collectif, expression de l'être,transformation.

 

Au croisement des cultures,

une exploration de nouveaux champs artistiques
Qu'est ce que la transe ? Que peut elle nous apporter dans notre monde d'aujourd'hui ? Est-il possible d'en garder l'essence hors de son contexte habituel de transmission ? C'est à partir de ce long questionnement que la danse El hâl se construit,  créant un autre langage, celui où chacun de nous peut aller "au delà", dans un ailleurs universel ancré en chacun de nous.

 

Une approche transcuturelle

Une méthode pédagogique qui amène à comprendre en quoi ces traditions nous réalimentent et nous permettent de retrouver des chemins dans le corps qui nous reconnectent avec des savoirs ancestraux inscrits au plus profond de nous.

 

Une pratique collective en soi... et avec les autres

Une pédagogie qui se développe à partir des principes de la dynamique de groupe dans une ritualisation de l'espace et du temps.
La recherche

Au départ initiée par une quête des origines, Saïda Naït-Bouda est née en France de Parents algériens, la recherche s'appuie sur les danses traditionnelles et les rituels d'Afrique du Nord, la musique, les rituels de guérison, les rituels soufis,  la quête initiatique, le corps dans l'espace traditionnel et moderne, le récit, l'architecture, le voyage.

 

A qui s'adresse El hâl

Aux  personnes qui recherchent une pratique en profondeur où le corps, l'esprit et le coeur sont associés. Passionné-e-s de danse, praticiens des techniques énergétiques, artistes des arts vivants, intéressé-e-s par l'ancrage, la spiritualité dans le mouvement, la présence, la pratique de danses collectives, la mise en espace rituelle.

 

Les bienfaits d'El hâl

- S'ancrer, se verticaliser, libérer ses tensions dans un corps sensible, fluide et connecté !

- Se recentrer dans l'énergie du ventre et développer sa puissance.

- Allier le souffle et l’énergie de la terre en relation avec les points cardinaux.

- Sortir des schémas codifiés et approfondir des chemins d’expression basés sur le ressenti.

- Explorer et mettre en jeu de nouveaux rituels de danse.

- Se connecter à soi... et aux autres.

 


 


Télécharger
Le dossier de présentation de la danse El hâl
El hâl_ dossier_janvier 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 380.0 KB