Danse El Hâl

Etat de présence divine en langue arabe

Le dossier complet de la danse El Hâl en bas de page


QUE VOUS SOYEZ UN HOMME OU UNE FEMME, ET QUELQUE SOIT VOTRE NIVEAU, VENEZ VOUS RESSOURCER, LIBEREZ VOS TENSIONS, DEVELOPPEZ VOTRE ANCRAGE ET VOTRE VERTICALITE DANS UNE PRATIQUE ARTISTIQUE COLLECTIVE

 

La danse el Hâl se décline en plusieurs thématiques.

Tous le programme des ateliers sur ce lien

 

Un art du mouvement d'aujourd'hui fondé aux sources

des danses rituelles d'Afrique du Nord

Le hâl est l’état de présence divine dans les rituels extatiques et de transe en Afrique du Nord. Saïda Naït-Bouda, danseuse et chorégraphe, propose une exploration de ces savoirs dans un art du mouvement d’aujourd’hui qui en garde l’essence et l’esprit : ancrage à la terre, ressourcement des énergies et libération des tensions, intériorité dans le collectif, expression de l'être.

 

Au croisement des cultures,

une exploration de nouveaux champs artistiques
Qu'est ce que la transe ? Que peut elle nous apporter dans notre monde d'aujourd'hui ? Est-il possible d'en garder l'essence hors de son contexte habituel de transmission ? C'est à partir de ce long questionnement que la danse El hâl se construit,  créant un autre langage, celui où chacun de nous peut aller "au delà", dans un ailleurs universel ancré en chacun de nous.

 

Est ce que l'on part en transe ?

Il ne s'agit pas d'apprendre une technique de danse folklorique ni partir en transe, le cours n'est pas là pour cela, mais d'explorer les mouvements des danses rituelles pour développer de nouveaux chemins d'expression. Après le cours, vous repartirez les pieds bien dans le sol... et l'esprit léger !

 

Comment se déroule un cours

Dans une approche progressive et évolutive, l’atelier enchaîne un échauffement spécifique propre à ces danses (l'Adama), une traversée des mouvements des danses rituelles et un moment de pratiques collectives où chacun-e de nous peut exprimer son hâl.

 

La recherche

Au départ initiée par une quête des origines, Saïda Naït-Bouda est née en France de Parents algériens, la recherche s'appuie sur les danses traditionnelles et les rituels d'Afrique du Nord, la musique, les rituels thérapeutiques, la quête initiatique, le corps dans l'espace traditionnel et moderne, le récit, l'architecture, le voyage.

 

A qui s'adresse El hâl

La danse el hâl explore des mouvements de danse naturels. Tout le monde, hommes et femmes sans restriction de niveau peut pratiquer la danse el hâl selon sa corporalité et ses objectifs. Chacun-e chemine à son rythme en rapport avec son niveau.

 

Les bienfaits d'El hâl

- S'ancrer, se verticaliser, libérer ses tensions dans un corps sensible, fluide et connecté !

- Se recentrer dans l'énergie du ventre et explorer son potentiel.

- Allier le souffle et l’énergie de la terre en relation avec les points cardinaux.

- Sortir des schémas codifiés et approfondir des chemins d’expression basés sur le ressenti.

- Explorer et mettre en jeu de nouveaux rituels de danse.

- Se connecter à soi... et aux autres.

 

Les publics

Les personnes qui recherchent une pratique en profondeur où le corps, l'esprit et le coeur sont associés. Passionné-e-s de danse, praticiens des techniques énergétiques, artistes des arts vivants, intéressé-e-s par l'enracinement, la spiritualité dans le mouvement, la présence scénique, la pratique de danses collectives, la mise en espace rituelle.

 

Une pratique qui se décline en plusieurs thématiques :

> Découverte et perfectionnement

> Autour du féminin, Initiation aux rituels berbères (Amazigh)

> Autour du drapé antique (Mlerfe)


 


Télécharger
Le dossier de présentation de la danse El hâl
El hâl_ dossier_janvier 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 380.0 KB