Art du mouvement, danse et bien être

Danse El hâl

Approche contemporaine des danses de transe d'Afrique du Nord

Le dossier complet de la danse El Hâl en bas de page


Ateliers réguliers.

Venez tester dans le cadre d'un cours d'essai !

Inscription par email à contact@saidanaitbouda.com ou sms au 06 95 77 34 93.

 

Initiation

> Samedis |10h30 -12h00.

Palais de la femme. 94, rue de Charonne. Paris 11.

> Lundis | 14h00-15h30.

Conservatoire du 20ème. 3 place Carmen. Paris 20

Tarif : cours d'essai 15 €.

 

Cercle de danse

Tous les samedis |12h00-13h00.

Il est nécessaire d'avoir suivi le cours d'initiation précédent pour participer à ce cours.

Palais de la femme. 94, rue de Charonne. Paris 11

Tarif : cours d'essai 10 €.

__________________________________

Stages


Découverte

et approfondissement

Samedi 16 février | Samedi 6 avril | 15 juin | 11h00-14h00.

Palais de la femme. 94, rue de Charonne. Paris 11

Tarif : 45 €. Paiement des arrhes de 20 €, le reste le jour du stage.
> Par billetterie électronique sécurisée
> Par courrier nous contacter.

Grand stage de pratiques techniques et artistiques

6 au 12 juillet.

Inscription sur 2 où 7 jours. Paris

En savoir +

 

Rituels de femmes
Initiation aux rituels berbères
Dynamique et partages de savoirs ancestraux.
----> A la journée : 8 novembre | 20 janvier | 24 mars à Paris. 5  mai au Mans. 8 mai à Montauban.
12h00-18h00. 65 €.
----> Week-end 29 au 30 juin. 11h00 - 18h30. 180 €.

 

 

Un art du mouvement contemporain fondé aux sources

des danses traditionnelles et de transe d'Afrique du Nord

Le Hâl est l'état de présence intense que recherche les participants des danses traditionnelles et des rituels soufis, et en particuliers les rituels thérapeutiques. Dans une approche universelle, Saïda Naït-Bouda crée une méthode autour de ces savoirs par la Danse El hâl. Un art de la présence où les participants, hommes ou femmes, peuvent expérimenter ce qui en fait l'essence et le sens : ressourcement, intériorité dans le collectif, connexion à soi et aux autres, expression de l'être, transformation.

 

Il ne s'agit pas d'apprendre une technique de danse folklorique ni partir en transe, mais d'exploration les mouvements des danses de transe pour développer de nouveaux chemins d'expression.

 

Au croisement des cultures, une exploration de nouveaux champs artistiques autour des rituels et des danses extatiques.
Qu'est ce que la transe ? Que peut elle nous apporter dans notre monde d'aujourd'hui ? Est-il possible d'en garder l'essence hors de son contexte habituel de transmission ? C'est à partir de ce long questionnement que la danse El hâl se construit,  créant un autre langage, celui où chacun de nous peut aller "au delà", dans un ailleurs universel ancré en chacun de nous.

 

Comment se déroule un cours

Après un échauffement propre à ces danses (l'Adama), une mise en situation par les danses emblématiques soufies — Gnaoua, Zar, Hadra, Derviche , pour s’immerger dans la pratique du mouvement. Inspirés par des musiques sublimes et par un enchaînement ininterrompu de figures portés par le souffle, les participant-e-s expérimentent les notions de puissance énergétique, enracinement, fluidité, rapport aux éléments cosmiques, relation aux points cardinaux, d'intériorité. La fin du cours est un moment d'improvisation collective.

 

La recherche

Au départ initiée par une quête des origines, Saïda Naït-Bouda est née en France de Parents algériens, la recherche s'appuie sur les danses traditionnelles et les rituels d'Afrique du Nord, la musique, les rituels thérapeutiques, la quête initiatique, le corps dans l'espace traditionnel et moderne, le récit, l'architecture, le voyage.

 

A qui s'adresse El hâl

Certains d'entre nous recherche une pratique en profondeur - corps, coeur, esprit- associant art du mouvement et danse. Un espace pour se régénérer, évoluer, dans la recherche d'un corps sensible et connecté pouvant exprimer la partie de soi la plus profonde. Le tout dans une démarche où l'art nous mène à la célébration d'une danse vivante et vibrante.

 

Les bienfaits d'El hâl

- S'enraciner et se verticaliser !

- Se recentrer dans l'énergie du ventre et explorer son potentiel.

- Allier le souffle et l’énergie de la terre en relation avec les points cardinaux.

- Sortir des schémas codifiés et approfondir des chemins d’expression basés sur le ressenti.

- Explorer et mettre en jeu de nouveaux rituels de danse.

- Se connecter à soi... et aux autres.

 

Les publics

Hommes et femmes sans restriction de niveau. Personnes passionnées de danse, praticiens énergétiques, artistes des arts vivants, intéressées par l'enracinement, la spiritualité dans le mouvement, la présence scénique, la pratique de danses collectives, la mise en espace rituelle.


Télécharger
Le dossier de présentation de la danse El hâl
El hâl_ dossier_janvier 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 380.0 KB