E Q U I P E   M E M O I R E   D E   L A   F E M M E   J U M E N T

 

Pour ce spectacle tout en épure, Saïda Naït-Bouda s'accompagne d'artistes aux univers artistiques particuliers.

 

Birgit Yewau violoncelle et Qaïs Saadi au Oud créent une musique originale nourrissant le propos de la chorégraphe d’un subtil contrepoint où s'entrecroisent musique classique européenne, modes arabes et musiques du désert.

 

La lumière, conçue par le jeune vidéaste Amine Kouti, apporte au spectacle une dimension onirique et toute en poésie.

 

Le délicat montage vidéo de Cherif Filali autour des photographies "femmes algériennes 1960" de Marc Garanger témoigne du lien avec les origines.

 

Le texte du poète Sofian' Naït-Bouda place le spectacle au coeur d'un questionnement universel.

 

 

Photo Cherif Filali
Photo Cherif Filali

Saïda Naït-Bouda

Chorégraphie et interprétation

Saïda Naït-Bouda, graphiste, voyageuse, réalisatrice d’un atelier de couture à Bamako, est une danseuse et chorégraphe au parcours singulier.
Artiste algérienne née en France,elle quitte la presse et de l'édition où elle est consultante pour élaborer sa propre écriture chorégraphique.

Sa danse se nourrit de retours aux sources solitaires et silencieux, allant de Belleville à Alger, d'Essaouira à Tombouctou, de Djanet à Timimoun. En même temps que la recherche s'élabore, se dessine un parcours initiatiatique sur le chemin des origines.

Photo Franck Henri
Photo Franck Henri

Qaïs Saadi

Musicien - Oud

Natif d’Alger, il a étudié le oud au Caire et à Damas, tout en continuant de jouer la musique arabo-andalouse de sa terre natale. Profondément attaché aux traditions et répertoires des musiques maghrébines et arabes qu’il ne cesse de pratiquer et d’approfondir, il n’en demeure pas moins irrésistiblement attiré par une multitude d’univers et de langages musicaux, de la musique baroque au rock le plus massif. Il a réalisé un disque de chansons pour enfants en arabe (Chante et découvre l’arabe, ABC Melody, Paris-Sidney) et il collabore avec plusieurs artistes de différents horizons, notamment la tape dancer Roxanne Butterfly (Auditorium de Lyon), le danseur Alain Alexandre (spectacle en duo au Palais du Glawi de Marrakech), l’orchestre El Mawsili (Institut du Monde Arabe, MC 93 Bobigny, Théâtre des Champs-Elysées)...

qaissaadi@yahoo.fr

http://www.myspace.com/563238793

 

 Photo Sandrine Mercier
Photo Sandrine Mercier

Birgit Yew

Musicienne - violoncelle

Birgit Yew a grandi dans une famille musicienne au nord de l'Allemagne. Initiée à la flûte à bec dès son plus jeune âge, elle choisit le violoncelle à 10 ans. Après une solide formation classique au conservatoire, elle enseigne et collabore avec des orchestres symphoniques et des quatuors à cordes. En 1984, elle suit une formation au chant avec le Roy Hart Theatre. Elle développe d'autres styles de musique et l’improvisation et rencontre des artistes de la scène internationale : Archie Shepp, Jacques Higelin, J-F. Pauvros. Compose et crée la musique pour comédiens (Royal de Luxe, « Entre Ciel et Chair », danseurs (C. Pagès), poètes (Parhal...), conteurs (P. Caudal, A. Delenn...). Depuis 1999, elle tourne avec son répertoire celte développant un style personnel qui met en valeur toute la richesse sonore de sa voix en fusion avec le violoncelle tout en le transcendant : parfois flûte, didjeridoo, harpe ou cornemuse. Son charisme et la force émotionnelle et imaginaire de son jeu l'amènent à composer et à jouer pour des réalisateurs de film (Arte, La 5, Cattet/Forzani, S.Sow, M.Fisher) : elle est enregistrée à l'IMDB pour 4 films en tant que compositrice et/ou actrice. Depuis le début de sa carrière, elle intervient auprès des enfants, des personnes retraitées et hospitalisées.

birgityew@gmail.com

http://fr.myspace.com/birgityew