A Propos des rituels de femmes


Rituel de femmes | Initiation aux rituels berbères

Partage et dynamique de savoirs ancestraux

 

Les dates et les lieux sur ce lien

 

Des rituels comme espace d’expérimentation des matrimoines d’Afrique du Nord, entre féminisme et féminin sacré.

 

Entre un féminisme qui n'a pas pensé le corps des femmes, et une hyper sacralisation du féminin, il existe une faille.

C'est dans cet entre 2 que je proposer un espace de célébration et de reconnexion à des savoirs ancestraux que les femmes d’Afrique du Nord m’ont transmis.

 

Ni atelier de folklore, ni rituel sacré, ni technique de danse, il s’agit d’une transmission et un partage dynamique. Un voyage collectif où chacune de nous régénère le lien - coupé ou actif - avec son ventre.

 

Une approche corporelle et sensitive entre intériorité et dynamique de groupe

 

Autour de la danse et du mouvement, chacune selon son niveau et son objectif, explore, expérimente et s’approprie des pratiques issues des rituels traditionnels d'Afrique du Nord.

 

Un contenu progressif et évolutif ritualisé

 

UNE PREPARATION A LA PRATIQUE

 

- Détente et connexion à soi par un échauffement propre à ces danses.

 

- Exercice en solo, en duo en groupe autour d’un travail spécifique de renforcement et de prise de conscience du périnée.

 

UNE PRATIQUE COLLECTIVE DES MOUVEMENTS BRUTS DES DANSES TRADITIONNELLES
 

- Une inspiration des danses Chaouyas basée sur le mouvement pelvien et les danses matriarcales de célébration de la terre.

Les danses pelviennes font appel à un mouvement naturel si profondément inscrit dans notre corps, que tout le monde peut le trouver, quelque soit notre culture. Mouvement sacré de reconnexion à la terre, il nous amène à développer notre puissance, notre noblesse et notre présence.

 

- une expérience des danses de transe féminines.

Il ne s’agit pas de partir en transe, mais d’explorer leur relations aux éléments cosmiques (espace) et tellurique (la terre) qui libèrent nos tensions et renouvellent nos énergies.

 

UN MOMENT DE RITUALISATION

 

Après une ouverture autour de l’encens, nous entrons dans espace collectif où chacune de nous participe d’un rituel réinventé.

 

Pour toutes les femmes.

 

Ce n'est pas un atelier de folklore, ni un rituel sacré, ni une technique de danse. Chacune exprime le mouvement à sa manière. Chacune réussit. Cet atelier s'adresse à toutes les femmes qui ont toutes un lien, coupé ou actif, avec leur ventre.

 

Un moment de bien-être, de détente et de sensibilisation à la puissance du périnée dans une ambiance festive.

 

Une technique qui permet à chaque participante de libérer ses tensions ou ses émotions négatives, de ressentir, redécouvrir sa puissance énergétique et les capacités de son ventre, qui sont habituellement peu utilisées.

 

Sur le plan du corps, l'atelier amène à une pratique physique collective. On se reconnecte au ventre, notre deuxième cerveau. On renforce la zone du périnée trop souvent oubliée..

 

Sur le plan de l’esprit, les pratiques corporelles touchent à une autre dimension de l'être, un autre langage où chacune de nous porte un regard sur soi. Sans ingérence et en toute liberté.

 

L'atelier renforce la cohésion du groupe. L'expérience permet de se mettre en relation avec une partie très profonde de soi-même, tout en étant au sein d'un collectif. Danser en connexion avec les autres permet de partager une autre relation à l'autre. Dans cette expérience, chacune prend sa place sans restriction de niveau.

 

Un moment de célébration

 

L'ambiance est joyeuse, détendue. Les participantes retrouvent le goût de célébrer, même pour des raisons très simples, et même dans les moments difficiles.

 

L'atelier est très accessible et inclusif. On se situe davantage dans une expérience que dans un apprentissage. Une approche où chaque participante, même la plus "bloquée", peut s'impliquer.

 

Une transmission de ce que les femmes ont inventé pour se soigner, garder le goût de vivre malgré les vicissitudes. Dans la joie et le partage.

 

En pratique

 

L’atelier est progressif et est entrecoupée de pauses. Entre moments de pratiques et échanges, ont ne voit pas le temps passer.

 

Qui suis-je ?

 

Chorégraphe et danseuse, je suis née en France de parents algériens. Par la richesse de ma double culture, je propose une transmission de ces savoirs à partir de ma technique : la danse El hâl ou état de présence divine. Un art du mouvement d’aujourd’hui qui permet à chacun-e de nous d’explorer le sens et l’essence de ces rituels à l’intérieur de soi. Dans l’ancrage, dans son rapport aux autres, dans la transmission, dans la célébration.



M A S T E R   C L A S S E S   &    F O R M A T I O N S   P R O . . .