Projet

Traditions du futur

Un rituel contemporain qui invite des femmes à mettre en jeu une pratique des mouvements archaïques - issus des rituels traditionnels-, en étroite relation avec l'architecture monumentale ou les espaces naturels.

Architecture monumentale

Parcs, jardins, bois & friches

 « Subissant, contraintes, violentées même, 

les femmes depuis la nuit des temps ont inventé des rituels

pour garder au cœur l'art du toujours vivre.

Inventant un jardin avec un seul pétale de rose,

recréant un espace magique avec un petit brasero d'encens,

pratiquant le mouvement pour soigner,

 elles Ré-inventent la célébration de la vie et de la beauté.

J'en ai rencontré quelques unes.

Fortes de leur jeunesse ou percluses,

cloîtrées. Esclaves. Empêchées...ou libres.

Chacune à sa façon m'a donné sa joie. Sa tendresse. Et nous avons partagé des trésors.

Saïda Naït-Bouda

 

Pour en savoir plus

 

[Podcast] LES TRADITIONS DU FUTUR
La chorégraphe voyageuse nous présente sa recherche sur les traditions féminines d'Afrique du Nord, et son projet chorégraphique participatif "Traditions du Futur", dans un entretien mené par Isabelle Maurel.

Ecoutez le podcast sur ce lien

 

 [article] LES TRADITIONS DU FUTUR

Des traditions féminines ancestrales à la transculturalité;

Lire l'article sur ce lien

 



Traditions du Futur est un projet chorégraphique participatif
Une rencontre performative qui met en relation la pratique de mouvements archaïques issus des rituels traditionnels féminins d'Afrique du Nord et l’architecture monumentale où la nature.

 

Architectures monumentales : esplanades, architectures de caractère, fabriques industrielles.

Nature : parcs, jardins et bois.

Traditions du Futur se base sur un art du mouvement émergeant au croisement des cultures
Basé sur La danse El hâl, un art du mouvement contemporain fondé par la chorégraphe aux sources des rituels d’Afrique du Nord, il s’agit d’une écriture en mouvement qui met en relation les matrimoines intangibles - les héritages que les femmes se transmettent de génération en génération dans les cultures ancestrales-,  et l'espace contemporain.


Traditions du Futur est un espace de rencontre et d'expériences qui se tisse avec des femmes, habitantes d’une ville.
Une exploration de mouvements pelviens pratiqués dans des rituels de célébration de la terre et des rituels extatiques et de transe féminines, chacune de nous expérimente l'ancrage à la terre, la connexion et le déploiement dans l'espace, le rituel.
 
Traditions du Futur est un dispositif scénographique qui met en jeu de nouvelles expérimentations artistiques paradoxales.
La communication entre l’espace intérieur infini - le corps sacré - et l’espace extérieur structuré - le monument ;
La compréhension - et l’intégration - du corps dans un environnement, et sa relation aux forces cosmiques (l’espace) et telluriques (la terre) ;
L’intégration de savoirs traditionnels féminins sacrés dans l’espace public.


Traditions du futur est un manifeste féministe et culturel.
Il invite à porter un regard neuf sur l’apport des savoirs traditionnels des diasporas comme nouvelles ressources de guérison dans des pratiques artistiques partagées.
Il propose une expérience à pratiquer - où à contempler - ouvert à toutes les femmes.

 

Traditions du futur nait à Paris, en 2021, initiée par la chorégraphe Saïda Naït-Bouda en collaboration avec Isabelle Maurel, chorégraphe et danseuse (directrice artistique du Parcours filles/Femmes du Comité Metallos - Paris.

 

Un projet qui nait au coeur de la pandémie Covid 19

 

Saïda Naït-Bouda utilise la notion de reconnexion aux savoirs traditionnels, comme stratégie de nouvelles pratiques incluant l’auto-soin,la présence, l’art de la beauté, la relation étroite avec l’environnement, le lien avec les autres.

 

L’art et la réparation sont au coeur de la recherche de Saïda Naït-Bouda, pour qui les pratiques du soin du corps et de l’âme doivent être connectées aux rapports d'oppression qui travaillent notre société.

 

Basant sa recherche aux sources des rituels d'Afrique du Nord, elle propose de nouvelles voies incluant la compréhension et la déconstruction de schémas de pensées à partir d’une méthode transculturelle. Des voies qui se gardent des pièges du "folklorisme" en proposant de nouvelles formes artistiques qui rejoignent les savoirs ancestraux et notre monde d’aujourd’hui. Un monde où nous pouvons réaliser notre désir de plus en plus croissant de penser - et panser - le monde.

 

Traditions du futur se décline en 3 formes :

 - Des ateliers créatifs et une restitution sous forme de performance avec les habitantes,

- Une performance,

 - un grand atelier découverte.

 

 

Equipe

 

Traditions du futur 1 - Ateliers créatifs et performance avec les habitantes

Conception : Saïda Naït-Bouda en collaboration avec Isabelle Maurel et la participation des habitantes

Musique : Bandes enregistrées

Interprétation : les habitantes guidées par Isabelle Maurel et Saïda Naït-Bouda


Traditions du futur 2 - Performance [En recherche de résidence]

Conception Saïda Naït-Bouda

Interprétation Saïda Naït-Bouda et Isabelle Maurel.
Musique : Une percussionniste ou une bande enregistrée
Scénographie : En cours de programmation
Costumes : Raphaël Sinaï

 

Traditions du futur 3  - Ateliers Découvertes

Intervenante Saïda Naït-Bouda

 

Création

Programmation printemps 2021 - date en cours de programmation.

Sur le parvis du Palais du Tokyo. Accueil en résidence de création Parcours Filles/Femmes 2021 «Elles pe(a)nsent le futur " du Comité Métallos,sous la direction artistique d’Isabelle Maurel, danseuse et chorégraphe.


Autour du projet

 

Sensibilisation

Les traditions du futur voyage au coeur des structures sociales et culturelles en proposant conférence, pratique collectives et échanges.

 

Ateliers

Archi-dansé !

Du mouvement archaïque à la conception de l'espace
Une expérience de la conception de l'espace qui prend sa source dans l'architecture musulmane. De la célébration des points cardinaux issus des danses Derviches au mouvement intérieur et collectif pratiqué dans les Hadras (cérémonies extatiques) les participant-e-s sont amené à comprendre la relation que nous avons avec ce qui nous entoure.

Un programme adapté selon les publics : amateurs, ou artistes professionnels des arts vivants.