Ancrage quand tu nous tiens

"T'es trop dans le mental, t'es pas centrée, il faudrait que tu t'ancre,...

 

Facile à dire mais quelle méthode employer.

 

Méditation, chakra racines, ..., il existe plusieurs pratiques aussi bonnes les unes que les autres, mais il faut bien le dire, avec souvent peu de résultat.

Vous avez beau vous concentrer sur le fameux canal "Terre, ciel", imaginer vos racines se démultipliant comme des serpents sous vous et autour de vous, saluer la grande mère Gaïa tous les matins,...

 

Hélas, ça ne marche pas.

Et c'est bien normal.

 

 De même qu'un arbre doit être planté pour épanouir ses racines, le corps lui même doit retrouver son lien archaïque avec la terre. Et ce n'est pas une image, mais une véritable réalité physique et logique. Comme tout ce qui est vivant sur terre, la loi de la gravité est la même autant pour la pomme, que pour nous autres les humains.

Dans notre corps physiologique est naturellement inscrit cette poussée gravitaire, et c'est la base de notre lien avec la terre.

 

La reconnexion du corps avec cette énergie tellurique, si elle est bien menée, nous apporte la joie dans le sens spirituel du terme. Une émotion mêlant les larmes de bonheur de nous sentir dans notre plénitude charnelle, le réveil de mémoires ancestrales, la capacité de nous auto-soigner. Car le corps nous dit tout, si on l'écoute.

 

Mais il faudra de la patience et du courage.

 

Car l'énergie tellurique, aussi puissante qu'un jet de pétrole, bouleverse tout quand elle nous traverse. Elle déloge nos douleurs enkystées, réveille nos trauma enfouis. Remet en questions tous nos savoirs.

 

C'est pour cela, que l'ancrage vois-tu, il faut y aller à petit pas.

 

A l'écoute. N'écoutez personne car le professeur c'est toi.
Venir pour découvrir. Voir à voir. Choisir le moment. Partir. Envoyer tout balader. Laisser le temps dire. Trouver ton rythme.
Pour revenir. A toi... et aux autres.

Écrire commentaire

Commentaires: 0